Quels travaux de performance énergétique devrais-je faire avant la mise en location ?

Mis à jour le 18.04.2019
Chapeau
Mon logement respecte les normes de décence et de sécurité. Mais quel est son niveau de performance énergétique ? Cette question mérite d’être posée ! Sachez que vous pouvez effectuer des travaux d’économie d’énergie et percevoir des aides pour les réaliser.
Image
image
Source de l'image
Unsplash
Sections

L’isolation

Paragraphes de section
Texte

Isolation des combles et de la toiture

L’isolation de la toiture constitue souvent l’isolation permettant de faire le plus d’économies d’énergie. Différentes techniques existent si :

  • les combles sont perdus (non utilisés). L’isolant est alors disposé directement sur le plancher ;
  • les combles sont aménageables (ou habitables). L’isolant est alors disposé sous les pans de la toiture.

Des travaux d’isolation thermique sont aussi obligatoires si vous refaites votre toiture. Dans ce cas, l’isolation thermique concerne non seulement la toiture mais aussi le plancher le plus haut.

Les travaux doivent comprendre le remplacement ou le recouvrement d’au moins 50% de l’ensemble de la couverture (sauf les fenêtres).

Si vous réalisez des travaux d'aménagement pour rendre habitables des combles ou un garage par exemple, il faut aussi inclure des travaux d’isolation thermique des parois donnant sur l’extérieur.

La surface habitable du plancher des combles ou du garage concernés doit faire 5m² pour que les mesures s’appliquent. 

Isolation des murs

Deux solutions existent pour isoler les murs de son logement : l’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur.

L’isolation par l’extérieur présente l’avantage de ne pas réduire la surface habitable de son logement et constitue la solution idéale du point de vue de la performance énergétique. Différentes techniques sont possibles (bardage, panneaux, enduit…)

L’isolation par l’intérieur présente généralement un coût moindre sans modifier l’aspect du bâtiment mais entraîne une mise en œuvre plus contraignante.

Là encore, plusieurs techniques existent (panneaux d’isolants, isolant en vrac, enduits).

La réalisation de ces travaux doit répondre à des conditions d’isolation thermique. Pour au moins 50% de la surface de la façade, vous devrez :

  • Refaire l’enduit existant
  • Installer un nouveau parement

Autres isolations

D’autres isolations peuvent être mises en œuvre dans le logement comme l’isolation des planchers bas ou bien des fenêtres.

Une bonne isolation doit être accompagnée d’une bonne ventilation du logement.

Pour optimiser les performances apportées par l’isolation, il est important de mettre en place un système de ventilation.

 

Pour en savoir plus :

    Texte

    Les exceptions

    Si vous êtes concerné par un des cas suivants, vous n’êtes pas obligé de faire des travaux d’isolation thermique avec les 3 types de travaux cités plus haut : 

    • Si de tels travaux risquent de porter atteinte à la sécurité du bâtiment (à justifier par le maître d’œuvre).
    • Si de tels travaux vont à l’encontre du droit des sols et du droit de propriété.
    • Si de tels travaux s’opposent aux règles des secteurs sauvegardés ou de protection du patrimoine.
    • Si les inconvénients de nature technique, économique ou architecturale sont trop importants par rapport aux bénéfices de l’isolation, en particulier si le retour sur investissement est supérieur à 10 ans (à justifier par le maître d’œuvre).

    Le système de chauffage

    Paragraphes de section
    Texte

    Le chauffage est le premier poste de consommation d’énergie dans un logement. Une chaudière ancienne ou peu performante peut conduire à des factures énergétiques élevées.

    Le choix ou remplacement du système de chauffage est de ce fait très important.

    Avant remplacement de son système de chauffage, des gestes simples existent pour réduire sa consommation : régulation de la température, entretien...

    Si vous optez pour un changement du système de chauffage, de nombreux systèmes très performants existent aujourd’hui, certaines fonctionnant aux énergies renouvelable (bois, pompe à chaleur).

    En rappelant que l’isolation constitue la première étape dans une démarche d’économies d’énergie.

     

    Pour en savoir plus :

    Les aides pour financer vos travaux

    Paragraphes de section
    Texte

    Comment vais-je financer mes travaux de performance énergétique ?

    Les aides financières pour les travaux d’amélioration de performance énergétique peuvent vous aider à hauteur de 80% du coût total des travaux.

    Texte

    Voici les différentes subventions et dispositifs envisageables :

    • Les aides de l’Anah et des collectivités territoriales
    • Les prêts et les primes des fournisseurs d’énergie
    • La TVA à taux réduit : le locataire ou propriétaire faisant réaliser des travaux de rénovation peut bénéficier de la TVA au taux réduit de 10% ou 5,5% au lieu de 20%
    • La prime Certificat d’Économie d’Énergie
    • L’exonération de la taxe foncière : les collectivités locales peuvent proposer une exonération partielle ou totale de la taxe foncière sur les propriétés bâties pour certains logements rénovés.
    • L’Eco-prêt à taux zéro : c’est un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources pour financer un ensemble de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

    Une fois que votre logement atteint un bon niveau de performance énergétique, vous pouvez effectuer des travaux d’amélioration, qui apporteront la touche finale à la valorisation de votre bien immobilier. 

    Vous souhaitez faire un autodiagnostic énergétique de votre logement ?

    A voir aussi