Quels prêts pour financer mon projet immobilier ?

Mis à jour le 26.12.2019
Chapeau
Vous allez acquérir un logement et vous devez souscrire un crédit immobilier ? Il existe différents types de prêts, qui se distinguent par leurs conditions d’obtention et leurs caractéristiques. Ce tour d’horizon vous permettra d’y voir plus clair sur les prêts immobiliers auxquels vous pouvez prétendre.
Image
Illustration
Source de l'image
Freepik
Sections

Prêts libres ou « classiques »

Paragraphes de section
Texte

Tous les établissements bancaires peuvent vous proposer un prêt classique. Chacun fixera ses conditions et vous proposera une formule ajustée à votre projet.

Quelle durée ?

En moyenne de 20 à 25 ans, elle peut aussi s’élever à 30 ans. Si vous optez pour une durée plus courte, les taux d’intérêt seront avantageux et le coût du crédit sera moins élevé mais vos mensualités seront plus hautes. Il faut donc trouver, avec votre banque, l’équilibre qui vous convient.

Taux fixe ou variable ?

Le taux d’intérêt, défini par l’établissement prêteur, peut-être :

  • Fixe : il ne change pas durant la durée du prêt, ce qui vous permet de connaître le coût total du crédit.
  • Variable : il est plus risqué, puisqu’il progresse à la hausse ou à la baisse en fonction d’un indice de référence : l’Euribor.
  • Variable capé : comme le taux variable, il subit des fluctuations. Ses variations sont néanmoins limitées par un plafond, offrant une sécurité à l’emprunteur.  
Texte

Quelle garantie ?

Le prêteur peut exiger des garanties pour s’assurer en cas de défaut de paiement. Parmi les solutions possibles les plus fréquentes :

  • La caution bancaire : en cas de défaillance de votre part, une personne (physique ou morale) s’engage pour vous à rembourser la banque. Il existe deux types de caution. La "caution simple" est amenée à payer en cas d’échec d’une procédure de recouvrement des dettes. La "caution solidaire" est actionnée dès la première défaillance.
  • L’hypothèque : si vous ne remboursez pas vos mensualités de crédit dans les délais prévus, le bien immobilier pourra être saisi et vendu aux enchères judiciaires.

L’assurance décès-invalidité

Elle n’est pas obligatoire, mais la banque peut l’exiger. Elle vous en proposera d’ailleurs une. Vous êtes cependant libre de choisir l’organisme assureur, dans la mesure où il offre le même niveau de garantie que celui exigé par votre établissement bancaire.

Prêts conventionnés

Paragraphes de section
Texte

Ces prêts peuvent vous être accordés par les banques ayant passé une convention avec l’Etat. Ils sont encadrés par des conditions d’octroi et des tarifications fixées règlementairement.

Le prêt conventionné

Il vous est destiné si vous achetez ou faites construire votre résidence principale. Il est également accessible aux propriétaires bailleurs, sous réserve qu’ils signent une convention avec l’Etat encadrant la location du logement (plafonds de ressources applicables au locataire, plafond de loyer...). Son principal avantage est d'offrir un taux plafonné.

Le prêt accession sociale (PAS)

Cette variante du prêt conventionné a pour but de favoriser l’accès à la propriété de ménages aux revenus modestes. Il est soumis à conditions de ressources. Ses principaux avantages sont un taux plafonné et une réduction des frais de dossier, de garantie et de rémunération du notaire.

 

Prêts règlementés complémentaires

Paragraphes de section
Texte

Le prêt épargne logement

Suite à une phase d’épargne préalable, vous pouvez bénéficier de ce prêt pour l’achat ou la construction de votre résidence principale.

  • Conditions d'accès : être titulaire d’un plan épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL).
  • Principal avantage : taux d’intérêt avantageux, dépendant de la période à laquelle le PEL a été souscrit.
  • Montant maximum : 92 000 €.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Vous pouvez prétendre au PTZ pour la construction ou l’achat d’un logement neuf en tant que résidence principale, si votre commune est située en zones Abis, A ou B1. Jusqu’à fin 2021, le PTZ reste accessible dans le neuf et l’ancien en B2 et C.

  • Conditions d’accès : zonage, ressources plafonnées, ne pas être déjà propriétaire de son domicile
  • Principal avantage : taux d’intérêt à 0%
  • Montant maximum : 20% à 40% du coût total de l’opération, selon le secteur et le nombre d’occupants

 

Texte

Le prêt Action Logement

Ce prêt peut vous être proposé pour l’achat ou la construction de votre résidence principale.

  • Conditions d’accès : être salarié d’une entreprise du secteur privé de 10 salariés ou plus
  • Principal avantage : taux d’intérêt préférentiel
  • Montant maximum : 30% du coût total de l’opération

A voir aussi

Quels prêts pour financer mes travaux ?

Chapeau
Besoin d’un coup de pouce pour boucler votre budget travaux ? Retrouvez ici les prêts à votre disposition pour vous aider à financer votre projet !
Mis à jour le 18.04.2019

Investissement locatif : Les grandes étapes de l’achat d’un bien

Chapeau
Vous avez un projet d’investissement locatif ? Le chemin peut parfois être long entre la décision d’investissement, l'acte d'achat et la mise en location. Pour vous aider à vous y préparer, voici les grandes étapes à suivre avant de conclure l’achat d’un bien immobilier.
Mis à jour le 18.04.2019