Quels prêts pour financer mes travaux ?

Mis à jour le 18.04.2019
Chapeau
Besoin d’un coup de pouce pour boucler votre budget travaux ? Retrouvez ici les prêts à votre disposition pour vous aider à financer votre projet !
Image
Illustration
Source de l'image
Image by Stefan Schweihofer from Pixabay
Sections

L‘Eco-prêt à taux zéro

Paragraphes de section
Texte

C’est un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources, qui s’adresse aux propriétaires bailleurs ou occupants ainsi qu’aux syndicats de copropriété. Il permet de financer un ensemble de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Trois types de travaux existent pour mobiliser l’éco-prêt :

  • Formule « travaux » : le demandeur réalise au moins un des travaux parmi la liste des travaux éligibles. Elle comprend l’isolation de la toiture, l’isolation des murs, l’isolation des fenêtres, l’isolation des planchers bas, l’installation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, l’installation de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable. Ces travaux sont soumis à certaines conditions de caractéristiques et performances énergétiques.
  • Formule « performance globale » : Le demandeur réalise des travaux permettant d’atteindre un certain niveau de performance énergétique qui dépend de la performance du logement avant travaux.
  • Formule « travaux de réhabilitation » des systèmes d’assainissement non collectif.

L’Eco-prêt à taux zéro est distribué par les banques ayant signé une convention avec l’Etat.

Ci-dessous, les plafonds de montant de l’éco-prêt à taux zéro et la durée maximale du prêt.

Texte
  Montant maximal Durée maximale
Action simple 10 000€ 10 ans
2 travaux 20 000€ 10 ans
3 travaux ou plus 30 000€ 15 ans
"Performance globale" 30 000€ 15 ans
"Travaux de réhabilitation" 10 000€ 15 ans

L’épargne pour amélioration énergétique

Paragraphes de section
Texte

Deux types d’épargnes s’offrent à vous : le Livret Développement Durable et Solidaire et le Compte Epargne Logement. Ces comptes d’épargne dédiée vous permettent d’avoir des conditions de prêt favorables, comme par exemple un taux bonifié, pour réaliser des travaux dans votre logement.

Le Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS)

Le livret LDDS est une épargne aux caractéristiques suivantes :

  • Il permet de financer des prêts pour vos travaux d’économie d’énergie
  • Le taux est de 0,75%
  • Le plafond est de 12 000€

Si votre logement a été construit il y a plus de 2 ans, voici des exemples de travaux qui peuvent être financés par le livret LDDS :

  • L’installation d’une chaudière à haute performance énergétique
  • L’installation de matériaux d’isolation thermique
  • L’installation d’équipements de production d’énergie et de pompes à chaleur
  • L’installation de fenêtres
Texte

Le compte épargne logement

Il vous permet d’épargner pour financer vos travaux d’économie d’énergie ou d’amélioration de votre logement.

Pour y voir plus clair sur le compte épargne logement (CEL)

  • Type de logement : neuf ou ancien 
  • Conditions : réaliser des travaux d’économie d’énergie ou d’amélioration et avoir ouvert un CEL depuis au moins 18 mois
  • Montant : jusqu’à 23 000€ 
  • Durée du remboursement : entre 2 et 15 ans 
  • Taux d’intérêt : il varie selon la période d’épargne. Le taux en vigueur pour la période 2018-2019 a été fixé à 0,5%

Le prêt pour l’amélioration de l’habitat de la Caf

Paragraphes de section
Texte

Si vous êtes bénéficiaire d’une prestation familiale, la Caf peut vous accorder un prêt pour effectuer des travaux d’amélioration dans votre résidence principale.

  • Le montant est de 80% maximum du coût des travaux, plafonné à 1 067€ (2 134€ si les travaux permettent de réaliser des économies d’énergie)
  • La durée de remboursement ne peut excéder 36 mois
  • Le taux est de 1%

Voici des exemples de travaux qui peuvent être éligibles :

  • Travaux concernant les économies d’énergie, les travaux d’isolation intérieure, exterieure
  • Travaux concernant l’aménagement des abords de l’habitation pour assurer la sécurité (clôture, grilles, rampes)
  • Travaux d’agrandissement, de rénovation ou d’amélioration

Vous pouvez bénéficier de cette aide que les travaux soient effectués par vous-même ou par un professionnel.

A voir aussi

Quels travaux réaliser pour pouvoir mettre mon logement en location ?

Chapeau
Vous souhaitez louer votre logement, mais avez-vous pensé aux travaux avant sa mise en location ? Surtout, votre bien respecte-t-il les règles de la décence ? Si votre logement est exposé à un ou plusieurs des risques abordés ci-dessous, vous devrez effectuer des travaux avant sa mise en location.
Mis à jour le 18.04.2019