L’intermédiation locative

Mis à jour le 18.04.2019
Chapeau
L’intermédiation locative est un dispositif social qui vous permet de confier la gestion de votre location à un tiers, dans le but de simplifier la relation entre votre locataire et vous.
Image
Illustration
Source de l'image
Image parManfred Antranias Zimmer de Pixabay
Sections

Les avantages de l’intermédiation locative

Paragraphes de section
Texte

L’intermédiation locative est proposée sur l’ensemble du territoire français. Mais elle est surtout encouragée dans les zones tendues, c’est-à-dire dans les zones où l’offre de logements est insuffisante par rapport à la demande.

L’intermédiation locative comporte de nombreux avantages :

  • La garantie du paiement des loyers et des charges
  • La remise en état du logement en cas de dégradation
  • La possibilité de renouveler le contrat ou de récupérer votre logement à la fin du bail. Dans le cas d’un conventionnement avec l’Anah, la durée initiale de 3 ans est allongée à 6 ou 9 ans, et vous pourrez bénéficier d’un avantage fiscal (dispositif Louer Abordable / Louer Mieux)
  • La gestion locative est assurée par une association qui choisit le locataire et l’accompagne tout au long du bail

Vous pouvez cumuler l’intermédiation locative avec d’autres dispositifs pour bénéficier de divers avantages :

  • Des avantages fiscaux si vous signez une convention avec l’Anah
  • Les solutions complémentaires et gratuites d’Action Logement pour trouver votre locataire et sécuriser vos revenus fonciers

Les 2 formes d’intermédiation locative

Paragraphes de section
Texte

Il existe deux formes d’intermédiation locative : le mandat de gestion et la location sous-location.

1. Le mandat de gestion

Le principe du mandat de gestion est de faire appel à des agences immobilières sociale (AIS) qui émettent des baux à loyer conventionné. Comme des agences immobilières classiques, et pour des honoraires souvent inférieurs, les AIS se chargent de :

  • Mettre en relation avec des locataires
  • Rédiger le bail
  • Percevoir les loyers et les charges
  • Proposer des garanties de paiement

Les 2 réseaux d’agences immobilières sociales pour vous accompagner dans vos démarches sont :

Texte

2. La location sous-location

Le principe est de louer votre logement à une association. Ainsi, cette dernière devient en quelque sorte votre locataire. Elle assure le paiement des loyers et des charges, l’entretien courant et la remise en état du logement. Ce dispositif a l’avantage de vous garantir vos loyers et de vous prémunir contre la vacance locative.

Des dispositifs comme Solibail ou Louez solidaire proposent cette gestion aux propriétaires.

A voir aussi

Comment réduire mes impôts en louant solidaire ?

Mis à jour le 18.04.2019
Chapeau
« Je souhaite louer mon logement à des ménages modestes, mais comment m’y prendre ? ». Vous pouvez effectivement proposer un loyer inférieur à celui du marché et bénéficier en contrepartie d’une réduction d’impôt. Zoom sur 3 opportunités de réductions fiscales grâce à la location solidaire.