Les grandes étapes de la réalisation des travaux

Mis à jour le 23.12.2019
Chapeau
Vous vous apprêtez à entreprendre des travaux dans votre logement ? Budget, choix des intervenants, assurances, suivi du chantier et réception… toutes ces étapes peuvent être sources d’inquiétude. Pour une bonne préparation et un chantier serein, suivez ces quelques conseils.
Image
Illustration
Source de l'image
Istock
Sections

La préparation des travaux

Paragraphes de section
Texte

Je définis le besoin

Le coût et la durée des travaux ne seront pas les mêmes en fonction de l’envergure et du type de travaux que vous souhaitez mener. Commencez par préciser la nature de vos travaux : gros œuvre, rénovation énergétique ou amélioration de votre logement.

Vous pouvez faire appel à une maitrise d’œuvre (conseil technique) afin de vous y aider.

Puis déterminez votre programme de travaux :

  • Dessinez le plan de votre logement et définissez les pièces affectées par les travaux à réaliser (et mesurez la superficie concernée).
  • Appréciez les choix techniques auxquelles vous pourriez être confronté à partir de vos contraintes : électricité à refaire, plomberie à prévoir, etc.
  • Identifiez les équipements en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire : choix de l’énergie et du système de chauffage, de production d’eau chaude et d’éclairage, etc.
  • Réfléchissez au type et à la qualité des matériaux souhaités : peinture, isolants, menuiseries, etc.
Texte

Je fais faire des devis

Rapprochez-vous, selon la coordination des travaux, soit des entreprises  généralistes (tous corps d’Etat) ou spécialisées (artisans) ayant des qualifications professionnelles. Demandez plusieurs devis, en vous assurant qu’ils reprennent  les mêmes prestations puis comparez-les. Les devis doivent être détaillés (selon les métrés de votre logement) avec notamment des précisions sur le choix des matériaux (non forfaitisés). Méfiez-vous des devis dont les prix sont anormalement bas. Ils pourraient s’expliquer par une qualité de matériaux/ équipements  moins performante, une mauvaise préparation du chantier ou encore des finitions médiocres.

La connaissance précise des coûts estimés peut vous amener à ajuster votre programme de travaux, en tenant compte des priorités d’intervention (sécurité, sanitaire) et de la mise en œuvre des travaux associés.

Texte

Je choisis des artisans qualifiés

Pour vous assurer de la qualification des entreprises  du ou des artisans choisis, vérifiez les points suivants :

  • L’existence d’un code APE (Activité Principale Exercée) ou NAF (Nomenclature d’Activité Française), qui identifie la branche d’activité de l’entreprise ou du travailleur indépendant.
  • L’inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés), qui enregistre un certain nombre d’informations sur la société.
  • Pour des travaux d’éco rénovation, la labélisation RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui assure certains critères qualitatifs.

Avant de vous engager avec un artisan, assurez-vous que celui-ci dispose bien d’une assurance couvrant les différentes garanties légales. Assurez- vous que l’entreprise est qualifiée et assurée pour le type des travaux sur lesquels elle est amenée à travailler, à minima la garantie décennale, obligatoire.

Texte

Je cherche un financement

Si vous avez besoin de contracter un emprunt pour financer votre projet, rapprochez-vous de votre banque. Vous établirez ensemble un plan de financement et déciderez d’un crédit adapté à votre capacité de remboursement. Vous pouvez faire jouer la concurrence en sollicitant différentes banques. Renseignez-vous aussi sur les éventuelles aides et crédits auxquels vous pourriez prétendre.

Texte

Je demande les autorisations nécessaires

Les travaux que vous envisagez doivent être conformes à la règlementation en vigueur et aux documents d’urbanisme. Une déclaration préalable est nécessaire pour certains travaux d’aménagement. Pour les travaux d’ampleur, vous devrez vous faire accompagner par un maitre d’œuvre et déposer un permis de construire.

En copropriété, les travaux ayant un impact sur les parties communes ou sur l’aspect extérieur nécessitent un vote des copropriétaires.

Rapprochez-vous de votre collectivité et/ou de votre syndic. Les travaux ne doivent pas avoir commencé avant d’avoir obtenu les différentes autorisations.

Texte

Je souscris une assurance

L’assurance « dommages-ouvrage » est obligatoire pour des travaux de gros œuvre ou de rénovation susceptibles de mettre en jeu la garantie décennale de l’artisan. En cas de sinistre, elle vous permet d’être rapidement remboursé.

Vous devez au titre de maitre d’ouvrage souscrire cette assurance avant l’ouverture du chantier, auprès de l’assureur de votre choix.

La réalisation des travaux

Paragraphes de section
Texte

Je suis le chantier

Le suivi de chantier nécessite de coordonner les intervenants et de veiller au respect du calendrier de travaux. Faites le point régulièrement avec vos artisans et soyez disponible pour répondre à leurs questions et leur poser les vôtres.

Vous pouvez choisir de faire appel à un architecte ou maitre d’œuvre. Cette solution est conseillée pour un chantier d’ampleur impliquant plusieurs intervenants.

Je réceptionne

La réception des travaux est un acte juridique qui se conclut par un procès-verbal signé par les parties, comportant en annexe une liste des réserves et un délai pour les lever. Il se réalise en présence des artisans et le cas échéant, de l’architecte ou maitre d’œuvre. Vérifiez bien que la réalisation des travaux prévus soit correctement effectuée et conforme à vos attentes. Si vous constatez des défauts, mentionnez des réserves au procès-verbal. Une partie du solde à verser est alors bloqué.

Je procède au paiement

En l’absence de réserve, vous réglez le solde du prix à l’issue de la réception des travaux.

A la réception des travaux, vous pouvez effectuer une retenue de maximum 5% du montant des travaux, si des réserves ont été constatées (malfaçons ou non-conformité des travaux). Cette retenue durera maximum un an, jusqu’à l’expiration de la garantie de parfait achèvement.