Comment assurer mon bien immobilier ?

Mis à jour le 24.12.2019
Chapeau
Vous venez de trouver un logement et vous allez bientôt signer l’acte de vente. Il est temps de penser à l’assurance. Quels sont vos droits et devoirs ? Et ceux de votre éventuel futur locataire ? Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir.
Image
Illustration
Source de l'image
Istock
Sections

Les obligations

Paragraphes de section
Texte

Si vous êtes copropriétaire, vous êtes tenus de vous assurer au minimum en responsabilité civile. L’immeuble en copropriété doit aussi être assuré collectivement afin de couvrir les dégâts trouvant leurs origines dans les parties communes.

Vous êtes propriétaire d’un bien qui n’est pas en copropriété ? La loi ne vous oblige pas à souscrire une assurance. Mais attention, personne n'est à l'abri d'un sinistre! Vous devrez alors prendre en charge l’indemnisation des préjudices que vous et votre bien pourraient causer. 

Le point sur les différentes assurances

Paragraphes de section
Texte

La garantie responsabilité civile 

La responsabilité civile correspond à l’obligation de réparer les dommages causés aux tiers. La garantie responsabilité civile prend donc en charge la réparation du préjudice chez les tiers.

Texte

La garantie risques locatifs

Destinée aux locataires, elle couvre les dommages causés par un incendie, un dégât des eaux ou une explosion. Par contre, elle ne prend en charge ni les biens endommagés dans l’appartement, ni les dégâts causés chez les tiers. En général, elle est couplée à l’assurance multirisque habitation.

L’assurance multirisque habitation

Contrat multi garanties auquel propriétaires et locataires peuvent souscrire. Elle couvre les dommages causés au logement par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux sur les biens immobiliers et mobiliers. Elle protège aussi les biens personnels de l’assuré et sa responsabilité civile en cas de dommages causés à un tiers. Cette assurance plus complète est de fait plus onéreuse.

 

Quelle assurance pour quelle situation ?

Paragraphes de section
Texte

Si vous occupez votre logement

Vous pouvez souscrire à une assurance multirisque habitation. Soyez vigilant : le contrat peut parfois préciser des exclusions de garantie, par exemple pour la pratique d’une activité professionnelle dans le logement.

Si vous louez votre logement non meublé

Vous pouvez vous contenter d’assurer votre responsabilité civile. Vous serez alors couvert en cas de préjudice consécutif à un vice de construction ou un défaut d’entretien de votre logement.

C’est votre locataire qui est responsable des dommages qu’il peut causer dans le logement. Il doit souscrire une assurance, au minimum la garantie risques locatifs. Il devra vous remettre une attestation.

« Et si mon locataire refuse de s’assurer ? »

Vous pouvez :

  • Souscrire une assurance à sa place et répercuter le coût sur le montant du loyer
  • Résilier le contrat de bail

 

Si vous louez votre logement meublé 

Le locataire doit souscrire une assurance, au minimum la garantie risques locatifs. Il devra vous remettre une attestation.

En tant que propriétaire, vous avez plusieurs possibilités :

  • Assurer dans un seul contrat le logement, son contenu et ses responsabilités, qui couvrira le locataire. Cette solution est conseillée pour les locations de courte durée.
  • Assurer le logement en « abandon de recours ». Le locataire est assuré en cas d’incendie et de dégât des eaux (mais pas vis-à-vis des voisins et des tiers). Cette solution est souvent choisie pour les locations meublées de tourisme.

A voir aussi

Quels sont mes droits et obligations en tant que propriétaire ?

Chapeau
Savez-vous quels travaux vous pouvez effectuer en présence de votre locataire ? Dans quels cas il vous est possible de mettre fin au bail ? Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir sur les droits et obligations du propriétaire-bailleur.
Mis à jour le 18.04.2019